Notre technique de production


Nous produisons fruits et légumes sur une surface de moins d’un hectare en bordure de Rance sur des terres qui ont été pendant de nombreux siècles amendées par nos ancêtres par les alluvions de la Rance tractées à dos de cheval. Cette terre riche et amendée naturellement permet de soutenir une haute productivité largement permise par un travail manuel et une densité de semis que n’autoriserait pas le recours à la machine.

La technique des planches de culture permanentes est une étape essentielle du travail de l’agriculteur. L’objectif est de ne pas s’autoriser le moindre pas sur une planche de culture, car cela peut compacter la terre et réduire ainsi la porosité du sol (et donc la circulation de l’air et de l’eau) si nécessaire à la micro faune et micro flore.

Nous avons choisi de faire des planches de 80cm de large sur 30m de long, et des passe-pieds de 30 cm de largeur.
 Nos jardins comptent 6 planches, de 80cm x 25 m de long. Un jardin représente donc 6 x 20m² = 120m² cultivés, pour 160m² d’emprise au sol. À terme nous souhaitons exploiter 40 jardins soit environ un demi-hectare exploité pour une superficie globale de la ferme d'un hectare (circulations, hangar, stockage, zones de bio diversité).

Pour assurer une bonne production, le principal allié du maraîcher dans ses cultures, c’est la vie du sol…. et pour qu’elle puisse se développer, il faut décompacter sa terre, le plus possible. Pour ce faire, nous vous recommandons d’utiliser une grelinette, outil emblématique.

Partageons nos passions




Jérôme

Fondateur


Hélène

Fondatrice


Hervé

Chef de culture


Stephane

Maraîcher


Bechetout

Travailleur infatiguable


À l’initiative de ce projet, une famille que rien ne destinait vers les métiers de la nature et de l’exploitation agricole. Néanmoins, attirés par les enjeux environnementaux et amoureux de ce pays des bords de Rance, Jérôme et Hélène de SEGOGNE ont initié ce projet à la fois pour contribuer au développement de l’économie territoriale et pour favoriser une activité agricole raisonnée bien qu’intense. Leurs maîtres à penser sont Jean-Martin FORTIER, Eliot COLEMAN.

Notre chef de culture, Hervé JOUET, est également un reconverti en agriculture biologique. Après de nombreuses années passées dans l’industrie, l’appel de la nature et du plein air a été plus fort que la sécurité et les bureaux chauffés en hiver. Sa formation va se poursuivre grâce aux formations continues diligentées par la chambre d’agriculture et les établissements professionnels de Bretagne. C’est surtout à l’épreuve du quotidien qu’Hervé va progresser dans son savoir-faire; sa gentillesse et son attention à l’autre n’ont pas besoin en revanche d’apprentissage; ses qualités il les possède déjà.

FORMATION


À venir

Chantier participatif




Cela va faire un an que nous avons investi notre parcelle.
Depuis le début de l’année 2016, nous mettons en place l’agrosystème : création de buttes ou planches. Nous devons reconstruire notre tunnel. Nous avons clôturé notre parcelle contre les grosses bêtes.

Voici donc les chantiers à venir, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez y participer !


Récupération de matière organique

L’objectif est d’être autonome dans nos amendements organiques. Pour cela, les missions sont de couper les arbres morts mais aussi de ramasser feuilles, brindilles, châtaignes, etc…

Construction du bâtiment technique

Nous allons lancer la construction d’un nouveau bardage en bois selon une méthode japonaise de bois brûlé pour le bâtiment de la ferme, afin d’y accueillir les bureaux, le hangar à matériels, l’espace de vente.

Pour en savoir plus sur la méthode →

Construction de tunnel roulant

Nous allons élaborer une technique permettant de rendre mobiles nos tunnels de culture pour les translater selon les process de culture et l’avancement de la production